Envie de participer à un concours de potiron géant ?

Nous offrons à toute personne intéressée de participer un petit sachet de semences de potiron géant. Envie de relever le défi ? C’est simple, il vous suffit de remplir notre formulaire afin de recevoir vos graines par la poste.

Besoin de conseils pour cultiver vos potirons géants ? Trouvez quelques astuces ci-dessous...

A vos cultures ! Et rendez-vous fin septembre pour la pesée, les photos et la remise des prix !

 

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Conseils de culture pour les potirons géants

En résumé, les potirons ont besoin de chaleur, d'eau et de place pour être au mieux de leur forme.

Pour le conseils de pro, lisez la suite...

 

Semis:

A partir du 15 mars.

Remplissez des pots de 7cmx7cm ou 9cmx9cm de terreau sans tasser (préférez du terreau professionnel). Enfoncez une graine par pot, pointe en bas, de 3 fois son épaisseur. Recouvrez très légèrement de terreau et arrosez avec modération.

Placez les pots dans une ambiance de 25 à 30 °C et lumineuse en les plaçant sur une surface drainante pour éviter l'excès d'eau et le pourrissement de la semence.

 

Sélectionnez les plants qui ont poussé le plus rapidement, ce seront les plus costauds.

 

Sélection du site:

Choisissez un endroit très ensoleillé et à l’abri du vent. Pour obtenir de bons résultats le plant doit disposer d'un espace de plus de 20m² qu'on maintiendra exempt de mauvaises herbes jusqu'à la récolte.

Préparation du sol:

La courge préfère un sol riche, meuble, profond et bien drainant. Le sol doit être travaillé sur toute la surface pour permettre l'enracinement des tiges.

 

Faites un trou de plantation de 60cm de diamètre et de profondeur. Incorporez à la terre de surface du terreau et  du compost mûr. Complétez éventuellement avec un engrais riche en phosphore en mélangeant bien le tout à la terre.

 

Plantation:

Piégez les limaces avant tout....

Placez éventuellement au sol un paillage plastique noir avant de planter pour réchauffer le sol ou l’air de votre future mini-serre. Cette solution permet d'éviter la concurrence des mauvaises herbes.

 

Replantez en pleine terre dès que les plants développent leur 2ème paire de feuilles (attention: la paire de cotylédons ne compte pas!). Si les gelées sont encore à craindre, protégez les plants d'une mini-serre provisoire en colmatant bien les courants d'air.

 

Arrosez au moins une fois par jour pendant 3 à 5  jours pour faciliter la reprise.

 

Sélection du fruit:

Ne gardez qu'un fruit par plant distant de 2 à 5 mètres du plant pour que le fruit ne tire pas trop sur la tige en grossissant.

 

Préférez le fruit qui grossit le plus vite et qui présente une belle forme. En principe les plus grosses courges proviennent de la tige principale. La première fleur ne donne pas forcément le plus gros sujet.


Attendez un peu que les fruits se développent avant de les sélectionner car ils peuvent avorter en début de croissance.

 

Taille:

Laissez courir les tiges car c'est leur vigueur qui alimentera le fruit.

Disposez les tiges en vous ménageant des passages pour les inspecter et éliminer les autres fruits pendant la croissance. Placez une palette ou une planche en bois sous le fruit sélectionné.

Recouvrez les tiges tous les mètres pour favoriser leur enracinement.

 

Arrosage:

Les arrosages doivent être suivis quotidiennement dès que le fruit commence à grossir, en évitant de mouiller le feuillage. Il  est préférable d’arroser avec de l’eau stockée durant la journée à température ambiante pour ne pas créer de choc à la plante, de préférence le matin durant l’été. 

 

Fumure:

En cours de culture, on utilisera un engrais organique complet riche en potasse. La potasse pourra être préférée sous forme de patenkali pour l’apport conjoint de magnésie. Riche en azote, et si possible à libération progressive.

 

Protection:

Par forte canicule, on peut poser une ombrière au dessus du fruit pour éviter les décolorations de l’épiderme et la maturation prématurée du fruit pour qu'il puisse gagner encore quelques kilos sur la fin.

Attention aux rongeurs!

 

Cultiver un potiron géant sous serre durant toute sa croissance reste la meilleure solution pour garantir des conditions optimales tout au long de la croissance.

 

Récolte:

On coupe le pédoncule au dernier moment avant le concours car la perte de poids débute rapidement. Coupez assez court pour éviter de casser le pédoncule lors de la manutention.

 

Plus d'infos sur bigpumpkins.com

 

 

Le local, çà nous rapproche!